Corée du Nord : Washington adopte de nouvelles sanctions après les derniers tirs de missiles

La Corée du Nord a lancé mardi trois missiles balistiques, dont un intercontinental, juste après la visite en Asie du président américain, Joe Biden.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un tir de missile de l'armée américaine (ATACMS) depuis un lieu non divulgué sur la côte est de la Corée du Sud lors d'un exercice de tir visant à contrer l'essai de missile de la Corée du Nord, le 25 mai 2022. (SOUTH KOREAN DEFENCE MINISTRY / AFP)

Washington tape du poing sur la table. Les Etats-Unis ont annoncé, vendredi 27 mai, de nouvelles sanctions financières à la suite des derniers tirs de missiles nord-coréens. Ces mesures visent notamment deux banques russes accusées de soutenir le programme d'armes de destruction massive de la Corée du Nord.

Ces sanctions interviennent après le veto, jeudi, de la Russie et de la Chine à une résolution américaine au Conseil de sécurité de l'ONU pour renforcer les sanctions internationales contre Pyongyang. Les Etats-Unis avaient alors accusé Pékin et Moscou d'enhardir Pyongyang, promettant de nouvelles mesures punitives unilatérales de Washington.

Washington s'attend à un essai nucléaire

La Corée du Nord a lancé mardi trois missiles balistiques, dont un intercontinental, juste après la visite en Asie du président américain, Joe Biden. Ce qui porte à 23 les essais de missiles balistiques depuis le début de l'année, "en violation de multiples résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU", rappelle le Trésor américain.

En outre, Washington s'attend à un essai nucléaire imminent de Pyongyang, en rupture avec le moratoire observé depuis 2017. "Les Etats-Unis continueront à mettre en œuvre et faire respecter les sanctions tout en exhortant la Corée du Nord à renouer avec la diplomatie et à abandonner son développement d'armes de destruction massive et de missiles balistiques", a commenté le sous-secrétaire au Trésor dans ce communiqué.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corée du Nord

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.