Corée du Nord : quelle riposte internationale ?

La Corée du Nord a mené un nouvel essai nucléaire. La communauté internationale s’est réunie pour déterminer comment sanctionner le régime.

FRANCE 2

Kim Jong-un était absent, mais le Conseil de sécurité de l’ONU ne pensait qu’à lui au cours de sa réunion de ce lundi 4 septembre dans l’après-midi. Le vote des sanctions n’est prévu que lundi prochain, mais d’ores et déjà, les États-Unis prônent la plus grande fermeté. Dans une conversation avec le premier ministre japonais, Shinzo Abe, le président américain a même été plus loin. "Les États-Unis pourront utiliser la gamme complète de leurs capacités diplomatiques, conventionnelles et nucléaires", a déclaré Donald Trump.

La Corée du Sud se prépare à de nouveaux tirs

La menace nucléaire se fait également de plus en plus précise du côté nord-coréen. La Corée du Sud a organisé des exercices militaires antimissiles, car elle aurait détecté des mouvements de l’autre côté de la frontière laissant présager de nouveaux tirs de missiles de la part de Pyongyang.

Le JT
Les autres sujets du JT
La directrice générale de l\'OMS, Margaret Chan, le 23 mai 2016, dans les locaux des Nations unies à Genève (Suisse).
La directrice générale de l'OMS, Margaret Chan, le 23 mai 2016, dans les locaux des Nations unies à Genève (Suisse). (DENIS BALIBOUSE / REUTERS)