Corée du Nord : Kim Jong-un élu au Parlement avec 100% des suffrages

Le dirigeant nord-coréen est devenu député. Il n'avait pas d'adversaire et les électeurs étaient obligés de voter.

Kim Jong-un, le leader nord-coréen (à droite), parle avec un candidat à l\'élection des députés, à Pyongyang, la capitale de la Corée du Nord, le 9 mars 2014.
Kim Jong-un, le leader nord-coréen (à droite), parle avec un candidat à l'élection des députés, à Pyongyang, la capitale de la Corée du Nord, le 9 mars 2014. (KNS / KCNA / AFP)

Pour la première élection de l'Assemblée suprême du peuple depuis son arrivée en Corée du Nord, Kim Jong-un, le dirigeant nord-coréen, a été élu, dimanche 9 mars, avec 100% des suffrages. Ce résultat n'est pas une surprise : comme tous les autres candidats du parti unique, Kim Jong-un n'avait pas d'adversaire face à lui et les électeurs avaient l'obligation de voter.

Commandant suprême des forces armées de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), président de la Commission de défense nationale, le troisième Kim du nom est désormais député. Comme son père avant lui, il a été élu dans la circonscription numéro 11, celle du mont Paektu. Selon l'histoire officielle de la Corée du Nord, c'est sur ce mont sacré, situé dans les confins septentrionaux du pays, qu'est né Kim Il-Sung, grand-père de Kim Jong-un et fondateur de la Corée du Nord.

Son élection "est l'expression (...) du soutien absolu du peuple et de sa confiance profonde dans le dirigeant suprême Kim Jong-un" que les Nord-Coréens tiennent "en haute estime", a commenté l'agence de presse officielle KCNA.