Corée du Nord : Kim Jong-un affirme être proche de détenir l'arme nucléaire

D'après le dictateur nord-coréen, l'objectif final de Pyongyang est d'établir "un équilibre des forces" avec les Etats-Unis.

(STR / KCNA VIA KNS)

Enième provocation ? Quelques heures après la "ferme" condamnation par l'ONU de son dernier tir de missile, le leader nord-coréen Kim Jong-un a affirmé, samedi 16 septembre, être proche de détenir l'arme nucléaire. D'après le dictateur nord-coréen, l'objectif final de Pyongyang est d'établir "un équilibre des forces" avec les Etats-Unis.

Le but final est (...) de faire en sorte que les dirigeants américains n'osent même plus envisager une option militaire contre la République populaire démocratique de CoréeKim Jong-unà l'agence nord-coréenne KCNA

Communiqué contre communiqué

Cette annonce intervient peu de temps après un communiqué hostile des Nations unies. Réagissant au tir d'un missile au-dessus du Japon, vendredi matin, par Pyongyang, le Conseil de sécurité s'est réuni en urgence vendredi après-midi, à New York, à huis clos. La communauté internationale a dénoncé les "actes scandaleux" et "hautement provocateurs" de la Corée du Nord.

Malgré les sanctions, pas question pour le leader nord-coréen d'interrompre son programme balistique et nucléaire, et les nombreux tests effectués ces derniers mois. Kim Jong-un a ainsi estimé auprès de KCNA que ce dernier lancer de missile avait été un succès, permettant d'augmenter les "capacités nucléaires militaires" de son pays.