Corée du Nord : des sanctions économiques vraiment efficaces ?

Malgré les sanctions, l'économie nord-coréenne se développe et une classe moyenne émerge.

FRANCE 2

De père en fils, la dynastie des Kim a fait l'objet ces dix dernières années de pas moins de sept résolutions de l'ONU imposant des sanctions économiques. La dernière en date votée en août dernier est la plus sévère car elle impose un embargo sur les principales exportations nord-coréennes : le charbon, les minerais, le fer et la pêche.

L'économie tient

90 % de ce commerce était à destination de la Chine et transitait par un pont désormais vide, privant Pyongyang d'une recette de 850 millions d'euros. Auparavant, les sanctions visaient l'importation d'armes, de produits de luxe, et interdisaient aux officiels nord-coréens de voyager. Mais ces mesures n'ont en rien freiné la course à l'arme nucléaire de la Corée du Nord.

Économiquement, ce pays qui est un des plus pauvres du monde, ne semble pas asphyxié par les sanctions. Il y a quelques mois, Kim-Jong-Un a inauguré en grande pompe un quartier résidentiel de la capitale construit pour loger une classe moyenne qui commence à émerger.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vote d\'une résolution américaine pour mettre en place des sanctions contre la Corée du Nord, au Conseil de sécurité de l\'ONU, à New York, le 5 août 2017.
Vote d'une résolution américaine pour mettre en place des sanctions contre la Corée du Nord, au Conseil de sécurité de l'ONU, à New York, le 5 août 2017. (EDUARDO MUNOZ ALVAREZ / AFP)