Cet article date de plus de sept ans.

Corée du Nord : une ou deux rampes de lancement en position de tirs?

Info ou intox. La presse japonaise s'interroge ce jeudi sur des observations par satellites qui montreraient qu'une ou deux rampes de lancement de missile Musudan sont orientées vers le ciel en Corée du Nord. Ce qui pourrait indiquer la possibilité d'un tir ou n'être qu'un leurre. Washington a demandé cette nuit à Pyongyang de cesser de "jouer avec le feu".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Reuters)

Alors que se rapproche le 15 avril cité par des experts comme date possible d'une attaque de la Corée du Nord,  c'est l'aniversaire de Kim Il-Sung, Pyongyang semble vouloir brouiller les cartes.

AInsi une source du renseignement militaire sud-coréen a expliqué à 
l'agence Yonhap que deux missiles Musudan avaient été régulièrement sortis de leur hangar sur la côte est, puis rentrés. Pendant qu'au moins cinq véhicules lanceurs mobiles étaient eux aussi déplacés.

Selon cette source, il "y a des signes indiquant que le Nord pourrait tirer les missiles Musudan à tout moment dans un avenir proch e". Mais elle précise que "le Nord n'a cessé de déplacer ses missiles " dans l'espoir de "lasser" les agents de renseignement.

Washington a demandé cette nuit à Pyongyang de cesser de "jouer avec le feu": "Avec sa rhétorique belliqueuse, la Corée du Nord joue avec le feu et n'aide pas à désamorcer une situation instable" , a déclaré  le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.