COP21 : un futur sous les eaux pour Shanghai et d'autres métropoles ?

A trois semaines de la COP21, la pression s'accentue sur les négociateurs avec un rapport de chercheurs américains qui cite de nombreuses métropoles qui pourraient partiellement disparaître sous les eaux même avec un réchauffement limité à 2°.

(Shanghai menacée par la montée des eaux même si le réchauffement est limité © Capture d'écran Climate Central)

Limiter le réchauffement climatique à 2°, c'est l'objectif mais rien ne garantit qu'il sera atteint. Mais même dans ce cas de figure, le niveau des mers va continuer à monter et à menacer de nombreuses grandes métropoles, soit environ 600 millions d'habitants. C'est ce qu'affirment les chercheurs de Climate Central.

Ainsi avec un réchauffement de +4°C, le niveau des océans gagnera 8,9 m en moyenne. S'il ne progresse que de 3°, les mers ne s'élèveraient que de 6,4 m. Enfin à 2°, la mer gagne 4,7 m.

Parmi les métropoles menacées selon Climate Central qui présente des simulations sur son site, Hong Kong, Calcutta, Dacca, Jakarta, Shanghai, Bombay, Hanoi, Rio, Buenos Aires, New York ou Tokyo.

Et même Londres.

(Londres et la montée des eaux © capture d'écran Climate Central)