Climat : les glaciers péruviens en voie de disparition

Le Pérou, où se tient la conférence sur le climat, est lui-même déjà très impacté par le changement climatique, notamment avec le recul des glaciers de la cordillère des Andes. Anne-Laure Barral s’est rendue au pied d’un des plus importants de la région.

(Ce qui reste du glacier Huaytapallana © RF/ Anne-Laure Barral)

Le tonnerre gronde au pied du glacier Huaytapallana. Tout en haut à 5400 m, la glace et la neige le recouvrent encore mais plus bas, un grand lac couleur émeraude s’est formé et on voit seulement quelques points blancs de neige sur ses pentes grises.

Climat : les glaciers péruviens en voie de disparition - reportage Anne-Laure Barral
--'--
--'--

"Prenez vite le glacier en photo. Dans 10 ans, il n’y aura plus rien"

C’est Segundo Munos, le responsable du programme changement climatique de l’ONG Care Pérou qui parle. Il faut dire que ce glacier a perdu 40 % de sa surface en 30 ans. "Nous sommes devant le glacier Huyantapayana l’un des plus emblématique de la région et qui alimente en eau toute la vallée, jusqu’à la ville de Huyncayo. "

"La neige est noire et plus blanche comme avant"

Entre cette ville de 500.000 habitants et le glacier il y a quelques villages quechuas où les agriculteurs comme Urbano Fakkin, la cinquantaine, ont bien vu les changements se produire ses dernières années. "Quand j’étais jeune, je travaillais comme ramasseur de glace. J’allais au pied du glacier,  juste là, à quelques kilomètres prendre de la glace pour conserver le poisson ou le poulet. Aujourd’hui il n’y a plus rien. Et plus haut la neige est noire et plus blanche comme avant". 

En plus du recul du glacier, le régime des pluies changent alors pour ne pas perdre leur rendement agricole ou leur eau potable les habitants doivent soit s’adapter soit partir.