Cet article date de plus d'un an.

Chypre : au moins quatre morts dans "le plus vaste" incendie depuis des décennies, selon le président

Après un appel à l'aide des autorités chypriotes, la Grèce a déjà envoyé deux canadairs, et Israël, pays voisin, a annoncé l'envoi de renforts, face aux flammes qui détruisent le massif forestier du Troodos.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un incendie fait rage à Vavatsinia, sur le flanc sud du massif forestier du Troodos, sur l'île de Chypre, le 3 juillet 2021. (IAKOVOS HATZISTAVROU / AFP)

Quatre personnes sont mortes dans un violent incendie qui ravage le flanc sud du massif forestier du Troodos, sur l'île de Chypre, ont annoncé, dimanche 4 juillet, les autorités chypriotes. Les corps carbonisés ont été découverts à proximité du village d'Odos, dans le district de Larnaca (sud), a déclaré le ministre de l'Intérieur, Nicos Nouris. Ces cadavres sont en cours d'identification, a-t-il précisé, ajoutant qu'il pourrait s'agir de quatre ressortissants égyptiens portés disparus depuis samedi.

Le président Nicos Anastasiades a évoqué "une tragédie", dimanche, sur Twitter. Il s'agit, selon le dirigeant, du "plus vaste" incendie enregistré sur l'île depuis 1974, date de la partition de l'île. "Des vies, des propriétés, des terres et des forêts ont été perdues. Le gouvernement va aider immédiatement les victimes et leurs proches", a-t-il également écrit.

Aide de la Grèce et d'Israël

Face à l'ampleur du sinistre, les autorités chypriotes ont lancé un appel à l'aide internationale dès samedi soir. La Grèce a déjà envoyé deux canadairs dans le cadre d'un mécanisme européen, et Israël, pays voisin, a également annoncé l'envoi de renforts. Samedi soir, plus de 20 véhicules des pompiers, six hélicoptères et quatre avions étaient mobilisés, ainsi que des membres des troupes britanniques stationnées sur les bases du Royaume-Uni installées sur l'île.

Chypre est confrontée à une hausse persistante des températures, et à des épisodes de sècheresse de plus en plus marqués depuis la fin du XXe siècle. Les températures ont largement dépassé les 40 degrés dans l'intérieur de l'île, ces derniers jours alors que les précipitations ont été quasi inexistantes depuis la mi-avril.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chypre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.