Vidéo "Français pandas" : Jean-Pierre Raffarin fait-il le jeu de la paix… ou celui de la Chine ?

Publié Mis à jour
Complément d'enquête. "Français pandas" : Jean-Pierre Raffarin fait-il le jeu de la paix… ou celui de la Chine ?

Pour pousser ses pions sur la scène internationale, le gouvernement chinois a besoin d'accéder à des personnalités françaises de haut rang. Leur meilleur relais n'est autre qu'un ancien Premier ministre. Jean-Pierre Raffarin ferait-il le jeu de la Chine ? "Complément d'enquête" l'a interrogé.

Cela fait presque vingt ans qu'il œuvre aux bonnes relations entre la France et la Chine. Il a même reçu des mains du président Xi Jinping la "médaille de l'Amitié", une distinction réservée aux proches du régime comme Vladimir Poutine ou Raúl Castro. L'intéressé explique avoir "été reconnu comme un partenaire de la Chine parce qu'il y a emmené plusieurs milliers d'entreprises françaises".

On retrouve même très régulièrement – surprise – cet ancien Premier ministre français (2002-2005) sur une chaîne de télévision d'Etat chinoise. Il est l'invité vedette d'une émission destinée aux francophones, intitulée "Grand Angle sur la Chine". 

Xi Jinping et son "leadership à la chinoise : plein de sagesse"

Il y assure des visites guidées de grandes villes chinoises, ou bien rend hommage à des équipements sportifs – mais surtout au "leadership plein de sagesse" du président Xi Jinping. "Le leadership de M. Xi Jinping est un leadership puissant, dans un grand pays où il faut naturellement de l'autorité, pour gouverner plus de 1 milliard 400 millions d'habitants", déclare-t-il sur China Global Television Network Français (CGTN-Français). 

L'ancien Premier ministre ferait-il le jeu de la Chine et de son régime autoritaire ? "Je fais le jeu de la paix, répond-il à "Complément d'enquête". Et donc je fais attention à ce que les relations soient préservées. Politiquement, ils n'ont pas du tout les mêmes valeurs que nous. Ils n'ont pas la même histoire, pas la même civilisation."

L'ancien Premier ministre aurait été mis en garde sur ses fréquentations 

Jean-Pierre Raffarin serait-il l'un de ceux que l'ancien ambassadeur de France en Chine Jean-Maurice Ripert baptise "des Français pandas" ? "Des Français fascinés par la Chine, explique-t-il, [mais] on peut être fasciné par la Chine, par son histoire, par sa culture et, pour autant, ne pas accepter le régime épouvantable qui, sur le plan politique, est imposé aujourd'hui aux Chinois."

Les liens avec la Chine de celui qui se dit "un homme libre", semblent en tout cas préoccuper les services de renseignement français. En 2018, a révélé Le Canard enchaîné, l'ex-Premier ministre aurait été mis en garde, lors d'un déjeuner, sur ses fréquentations...

Extrait de "Chine, la grande offensive", un document à voir dans "Complément d'enquête" le 25 février 2021.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.