Cet article date de plus de neuf ans.

Un village chinois se révolte et obtient des avancées

Les habitants de Wukan, dans la province chinoise du Guangdong, se sont révoltés contre les dirigeants locaux du Parti communiste, notamment son n°1, après la découverte en septembre 2011 de la vente illégale d'un terrain communal. Après plusieurs manifestations, le "village d'Astérix" a obtenu l'annulation de la vente, l'arrestation du "ripou" et, pour la première fois, l'organisation d'élections
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : < 1 min.
Une « maison clou» dans le milieu d'une route nouvellement construite dans la province de Zhejiang, le 24 novembre 2012. (REUTERS / Aly Song)

Reportage Alain de Chalvron et Sylvain Giaume    France 2 Pékin, le 13 février 2012

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.