Taïwan organise des exercices militaires et accuse la Chine de préparer une invasion de l'île

Un porte-parole a précisé que ces opérations étaient programmées et ne constituaient pas une réponse aux manœuvres chinoises en cours.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des militaires taïwanais participent à des exercices dans le comté Pingtung, le 9 août 2022. (SAM YEH / AFP)

L'armée taïwanaise a mené, mardi 9 août, un exercice d'artillerie à balles réelles simulant la défense de l'île contre une invasion chinoise. Les manœuvres ont eu lieu dans le comté de Pingtung et ont duré un peu moins d'une heure. Plusieurs centaines de soldats ont été déployés, ainsi qu'une quarantaine d'obusiers, a précisé l'armée. Un nouvel exercice est prévu jeudi. Un porte-parole a précisé que ces opérations étaient programmées et ne constituaient pas une réponse aux manœuvres chinoises en cours.

Pékin mène depuis une semaine ses plus importantes opérations militaires aériennes et maritimes autour de Taïwan, en réponse à la visite sur l'île de l'élue américaine Nancy Pelosi. La Chine "a utilisé les exercices et sa feuille de route militaire pour préparer l'invasion de Taïwan", a accusé le chef de la diplomatie taïwanaise, mardi, lors d'une conférence de presse à Taipei.

"La véritable intention de la Chine est d'altérer le statu quo dans le détroit de Taïwan et dans toute la région, a-t-il ajouté. Elle mène des exercices militaires et des tirs de missiles à grande échelle, ainsi que des cyberattaques, une campagne de désinformation et une coercition économique afin d'affaiblir le moral de la population à Taïwan." Pékin estime que l'île, qui compte 23 millions d'habitants, est l'une de ses provinces, qu'elle n'a pas encore réussi à réunifier avec le reste de son territoire depuis 1949.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.