Taïwan : les représailles de la Chine après la visite de Nancy Pelosi sur l’île

Publié
Taïwan : les représailles de la Chine après la visite de Nancy Pelosi sur l’île
FRANCE 2
Article rédigé par
A. Miguet - France 2
France Télévisions

Mardi 2 août, la présidente de la Chambre des représentants américains, Nancy Pelosi, s’est déplacée à Taïwan. La Chine n’a pas du tout apprécié cette visite et l’a fait savoir.

La Chine sanctionne Taïwan, après la visite rendue par la présidente de la Chambre des représentants américains, Nancy Pelosi, mardi 2 août. "Pékin semble déterminé à montrer ses muscles. À peine Nancy Pelosi envolée, 27 avions chinois pénétraient la zone d’identification de défense aérienne de l’île", explique le journaliste Arnauld Miguet, mercredi 3 août, en direct dans le 20 Heures de France 2.

"Pékin a prévenu : ce n’est qu’un début" 

"En mer, des navires de guerre chinois ont commencé, à minuit heure locale, il y a un peu plus de deux heures, des manœuvres à tirs réels qui devraient durer pendant au moins trois jours", précise le journaliste. "Pékin a pris des sanctions économiques contre Taïwan : interdiction d’importation de produits agricoles et interdiction d’exportation de sable chinois", détaille Arnauld Miguet. "Pékin a prévenu : ce n’est qu’un début", conclut le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.