Cet article date de plus de sept ans.

Pour sa première implantation à l'étranger, le football français choisit la Chine

La Fédération française de football (FFF) et la Ligue de football professionnel (LFP) ont annoncé jeudi 22 septembre la création d'un bureau de développement et de coopération en Chine. L'initiative intervient alors que des investissements chinois arrivent dans le football français. 

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Alors que des investisseurs chinois arrivent dans le football français, ici au club de Nice en juin 2016, la Fédération française de football et la Ligue installent un premier bureau en Chine (CYRIL DODERGNY / MAXPPP)

La première implantation à l'étranger des instances du football français se fera à Pékin avec des locaux dont l'ouverture est prévue début 2017. Le choix du pays n'est pas dû au hasard. La décision correspond à l'arrivée ces derniers mois de capitaux chinois dans des clubs français. 

Une mise en avant du "made in France"

Le bureau ouvert en Chine aura vocation à exporter le savoir-faire français et à développer le marché du football français en Chine et à l'international. "Ce projet, initié il y a maintenant plus de 18 mois par la Fédération dans le cadre de sa politique de développement international, prend une nouvelle dimension avec ce bureau commun FFF / LFP" a précisé le communiqué publié jeudi 22 septembre par les deux instances. "ll va nous permettre de capitaliser sur les atouts du football français dans son ensemble : sa politique de formation et la dynamique de développement du football professionnel" a déclaré le directeur adjoint de la Fédération française de football, Victoriano Melero, dans le communiqué.

Au plus près des investisseurs chinois

Ce bureau aura quatre missions principales : l'exportation de la formation française et le renforcement des liens stratégiques avec les acteurs chinois. Des relations sont déjà établies depuis plusieurs années, mais il s'agit surtout d'initiatives isolées. Il est question aussi d'accompagner des clubs français dans leur stratégie de déploiement économique et de développer l’image des compétitions de Ligue 1 et Ligue 2, des Coupe de France et de la Ligue et des sélections nationales auprès du public chinois.

L'argent chinois déjà sur le terrain français

La Chine a lancé un plan pour professionnaliser le football sur son territoire. Des investisseurs privés chinois ont aussi mis les pieds sur des pelouses françaises. Ainsi, des clubs de football ont accueilli ces derniers mois des fonds chinois dans leurs comptes. C'est le cas de l'Olympique Lyonnais, de l'OGC Nice, et de l'AJ Auxerre. "L’ouverture de ce premier bureau hors de France doit permettre d’accroître la notoriété de nos compétitions et de renforcer les liens qui nous unissent aux nombreux fans chinois" a expliqué Mathieu Ficot, le directeur du développement Economique de la Ligue professionnel de football, dans le communiqué commun des deux instances du football français.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.