Pékin accentue la menace avec des images de chars aux portes de Hong Kong

Après la diffusion d'images de blindés par Pékin mardi 13 août, les manifestants hongkongais redoutent une intervention militaire.

France 2

Depuis plusieurs jours, Pékin menace les manifestants hongkongais d'une intervention militaire. Mardi 13 août, des images de blindés postés aux portes de la frontière ont été diffusées par les médias publics chinois. La Chine peut donc intervenir à tout moment et les pro-démocrates savent que les violences qui ont émaillé la journée de mardi à l'aéroport peuvent être utilisées par le pouvoir pour justifier une intervention.

Grande manifestation dimanche

"Mais ce n'est pas sûr que cela suffise à calmer les manifestants. Tous ceux que je rencontre ici disent qu'ils ne lâcheront rien, même si Pékin met ses menaces à exécution ils iront au bout", rapporte l'envoyée spéciale à Hong Kong Angélique Forget. Une grande manifestation est prévue dans la ville dimanche 18 août, et d'autres rassemblements pourraient voir le jour d'ici là. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Après la diffusion d\'images de blindés par Pékin mardi 13 août, les manifestants hongkongais redoutent une intervention militaire.
Après la diffusion d'images de blindés par Pékin mardi 13 août, les manifestants hongkongais redoutent une intervention militaire. (France 2)