Cet article date de plus de cinq ans.

Naufrage sur le Yangtsé en Chine : le bilan passe à 331 morts

Il s'agit de la catastrophe la plus grave de ce type en Chine depuis près de 70 ans.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'Etoile de l'Orient a chaviré, lundi 6 juin 2015, sur le Yangtsé, en Chine. (XINHUA / NOTIMEX)

Le bilan du naufrage du bateau de croisière, l'Etoile de l'Orient, lundi soir sur le Yangtsé, s'est très nettement alourdi samedi 6 juin, à 331 morts. Un bilan qui a conduit l'exploitant du navire à présenter ses excuses et à dire qu'il coopérerait avec l'enquête.

Le bateau transportait 456 personnes lorsqu'il a chaviré sous l'effet d'une tornade. Seuls 14 survivants ont été retrouvés, dont le capitaine. Le nombre de disparus est ainsi d'un peu plus de 100. Les équipes de sauvetage continuent à fouiller la cabine du navire, qui a été redressé vendredi, en quête d'autres corps.

Le naufrage le plus meurtrier connu sur le Yangtsé

Jiang Zhao, directeur général de l'entreprise qui exploite l'Etoile de l'Orient s'est incliné en guise d'excuses pour l'accident. Face à la colère des familles de victimes, le comité permanent du bureau politique du Parti communiste a souligné la nécessité de leur venir en aide et a appelé à "une enquête sérieuse sur la cause de l'accident".

Il s'agit de la catastrophe la plus grave de ce type en Chine depuis près de 70 ans D'après la presse chinoise, c'est en tout cas le naufrage le plus meurtrier connu sur le Yangtsé, le plus long fleuve de Chine. Le nouveau bilan excède celui du Sewol, un ferry qui avait fait naufrage en avril 2014 en Corée du Sud entraînant la mort de 304 personnes, pour la plupart des enfants qui étaient en voyage scolaire. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.