Métaux rares : la Chine menace de réduire ses exportations vers les États-Unis

La Chine menace de réduire ses exportations de terres rares vers les États-Unis. Des métaux indispensables au fonctionnement des téléphones portables et de nombreux objets technologiques, produits à 90% par les Chinois.

France 2

C'est une visite d'usine comme le président chinois en fait beaucoup, mais celle-ci est parfaitement calculée. En pleine guerre commerciale avec les États-Unis, Xi-Jing Ping est venu à Ganzhu voir la production de terres rares. Pas de déclarations officielles, mais la télévision nationale chinoise sous-entend que Pékin pourrait restreindre ses exportations vers les États-Unis. Une menace aux lourds enjeux selon Sourabh Gupta, analyste du centre d'études sino-américaines : "La Chine détient le monopole des terres rares et ces terres rares sont un ingrédient crucial dans toute la chaine industrielle de nos sociétés de consommation et de l'information."

90% de la production mondiale contrôlée par la Chine

Ces terres rares sont en fait 17 métaux précieux : le scandium, l'yttrium et 15 variétés de lanthanides. Ils existent partout dans la croûte terrestre, mais sont durs et polluants à extraire. La Chine contrôle 90% de la production mondiale. Ces métaux sont utilisés dans toutes les technologies, les téléphones, les voitures électriques ou encore les radars. L'armée américaine et toute la Silicon Valley en sont très dépendantes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président chinois Xi Jinping et son homologue américain Donald Trump, le 8 novembre 2017 à Pékin (Chine).
Le président chinois Xi Jinping et son homologue américain Donald Trump, le 8 novembre 2017 à Pékin (Chine). (NICOLAS ASFOURI / AFP)