Les Etats-Unis inquiets après l'envoi d'un missile "hypersonique" dans l'espace de la Chine

Selon le quotidien britannique le "Financial Times", la Chine aurait procédé à un tir de missile depuis un planeur orbital hypersonique en août dernier.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des véhicules transportant des missiles hypersoniques à Pékin (Chine), le 1er octobre 2019. (ANNA RATKOGLO / SPUTNIK / AFP)

Après la surprise, l'inquiétude. Le Financial Times a révélé samedi 16 octobre que la Chine aurait testé début août un planeur hypersonique, lancé dans l'espace par une fusée classique, puis le missile aurait circulé en orbite basse, capable d'effectuer le tour du monde à plusieurs fois la vitesse du son, avec une trajectoire changeante. Et même si ce test a manqué sa cible de 32 kilomètres, c'est la prouesse technologique qui a surpris les services américains, précise le quotidien britannique.

"Ce qui compte, c’est la maîtrise de la technologie", analyse Pierre Haski dans son édito géopolitique sur France Inter lundi 18 octobre. "Il y a trois ans, la Chine avait fait un premier essai, sur quelques minutes seulement"

Une avancée technologique qui surprend les Etats-Unis

Ces avancées technologiques inquiètent. Car un planeur hypersonique armé armé d'une ogive nucléaire pourrait aider la Chine à "annuler" les systèmes de défense antimissile américains qui sont conçus pour détruire les missiles balistiques entrants, affirme Taylor Fravel, un expert de la politique chinoise en matière d'armes nucléaires, au Financial Times.

"Les véhicules hypersoniques. ... volent sur des trajectoires plus basses et peuvent manœuvrer en vol, ce qui les rend difficiles à suivre et à détruire", précise le professeur au Massachusetts Institute of Technology. Selon l'expert, il serait "déstabilisant" que la Chine développe et déploie entièrement une telle arme. Pour autant, il précise qu'un essai ne signifiait pas nécessairement que Pékin allait déployer cette capacité.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.