La Chine soupçonnée d'ethnocide sur les Ouïghours

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
La Chine soupçonnée d'ethnocide sur les Ouïghours
FRANCEINFO
Article rédigé par
Luc Brisson - franceinfo
France Télévisions

La Chine est accusée de graves atteintes aux droits de l’homme dans le nord-ouest du pays, où vit la minorité musulmane ouïghoure.

Assis au sol, yeux bandés et mains liées dans le dos, des images filmées par un drone dévoile le sort réservé aux Ouïghours. Diffusée cet été, cette vidéo datant de l’automne 2019 montre des prisonniers emmenés dans des trains. C’est en Chine, dans la province du Xinjiang que vivent les 11 millions de Ouïghours, cette ethnie chinoise de religion musulmane. Depuis un an et demi, elle subit une répression de plus en plus forte de la part du gouvernement chinois, qui dit lutter contre le terrorisme islamique.

Stérilisations et prélèvements d'organes

Selon plusieurs ONG, ce sont un million de Ouïghours, hommes, femmes et enfants, qui sont enfermés dans des camps de redressement. À l’intérieur, ils subiraient tortures, stérilisations forcées... Certains se verraient prélever des organes qui seraient revendus illégalement. Dans ses images de propagande, la Chine préfère parler de formation. Même si la communauté internationale réagit, Pékin continue de parler de mensonges face à cette situation que certains observateurs qualifient de génocide.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.