La Chine fait face à des inondations historiques, plus de 140 disparus

Le plus long fleuve chinois, le Yangtsé, a atteint sa troisième plus haute marque de l'histoire à Wuhan, selon un média d'Etat.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des habitants regardent la montée du fleuve Yangtsé à Wuhan en Chine, le 12 juillet 2020. (AFP)

Une situation alarmante. Des inondations dans le centre et l'est de la Chine ont provoqué à ce jour la mort ou la disparition de plus de 140 personnes, ont fait savoir les autorités, lundi 13 juillet, précisant que la situation devrait empirer. A Wuhan, la métropole d'où est partie l'épidémie de coronavirus, la montée des eaux du fleuve Yangtsé a atteint sa troisième plus haute marque de l'histoire, selon un média d'Etat.

Depuis juin, des pluies récurrentes ont inondé de vastes zones de la moitié sud du pays. Le gouvernement a décompté jusqu'à présent 28 000 logements sinistrés et près de 38 millions d'habitants affectés à des degrés divers. Trente-trois cours d'eaux ont atteint des niveaux historiques.

Des maisons rasées

Des vidéos diffusées par des médias ce week-end montraient des scènes impressionnantes, avec de nombreux villages et villes inondés, de l'eau qui monte par endroits jusqu'au toit de maisons de plain-pied, ou encore des secouristes évacuant des habitants à bord de canots gonflables.

Ailleurs, des habitations ont été rasées par des glissements de terrain. Le président Xi Jinping a appelé les autorités locales à la mobilisation générale afin d'aider les habitants sinistrésLes inondations sont courantes en Chine durant la période estivale. Elles frappent notamment les alentours du Yangtsé qui serpente une grande partie du centre du pays.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.