La Chine abandonne la politique de l'enfant unique

36 ans après son adoption, le pays fait marche arrière. Une équipe de France 2 revient sur cette annonce.

France 2

Pour faire face au vieillissement de la population, les autorités ont annoncé la fin du dogme de l'enfant unique. Les 200 membres du comité central du parti communiste, à l'unanimité, ont décidé de tourner une page historique. La décision a été annoncée ce jeudi 29 octobre aux habitants de Pékin. "C'est une bonne chose. Avoir des enfants, un ou plus, c'est un droit, après on fait ce qu'on veut", confie un Chinois au micro de France 2.

Des conséquences dramatiques

Instaurée en 1979 pour freiner la croissance démographique chinoise, cette politique de l'enfant unique a empêché la naissance de près de 400 millions de bébés en 35 ans, avec des conséquences parfois dramatiques sur la société chinoise. Stérilisation et avortement forcé ou encore amende très élevée pour les contrevenants à la loi.
Face au vieillissement de sa population et pour relancer la consommation, le parti communiste chinois avait déjà assoupli sa politique en 2013, mais il fallait demander l'autorisation d'avoir un deuxième enfant. Ce droit est désormais généralisé, en revanche, interdiction d'en avoir trois.

Le JT
Les autres sujets du JT