Justice : Un procès rarissime pour deux ex-agents de la DGSE

C’est un procès pour le moins inhabituel : Deux agents comparaissent ce lundi 6 juillet devant la justice. Ils sont accusés d’avoir vendu des secrets d’État à la Chine.

France 2

Ce sont deux retraités âgés de 69 et 73 ans qui se sont présentés à la barre lundi 6 juillet dans la matinée. Fébriles, loin de l’image d’un James Bond, ces deux anciens agents de la DGSE sont soupçonnés d’avoir trahi la France au profit de la Chine. En toile de fond, une histoire d’amour avec une interprète chinoise.

Un procès à huis-clos

L’affaire est sensible. Elle est jugée à huis-clos par la Cour d’assises spéciale de Paris car le contenu des débats relève du secret-défense et pourrait mettre en péril d’autres agents du renseignement extérieur. Il sera également "détaillé la façon dont la Chine est parvenue à s'immiscer dans le renseignement pendant près de 20 ans", précise la journaliste Sophie Neumayer en duplex depuis le palais de justice de Paris. Les deux anciens agents de la DGSE encourent 15 ans de prison. Le verdict est attendu pour le vendredi 10 juillet.

Le JT
Les autres sujets du JT
La façade du Palais de justice de Paris, le 24 janvier 2018.
La façade du Palais de justice de Paris, le 24 janvier 2018. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)