Intempéries en Chine : un barrage "peut céder d'un instant à l'autre", selon l'armée

Le commandement régional de l'Armée a expliqué qu'une brèche de 20 mètres était apparue ce jour dans le barrage de Yihetan, à Luoyang.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des inondations en Chine, le 20 juillet 2021. (LI AN / XINHUA / AFP)

La Chine doit faire face à d'importantes inondations... et la situation pourrait (encore) empirer. L'armée chinoise a mis en garde, mardi 20 juillet, contre le risque imminent de rupture d'un barrage dans le centre du pays, soumis à des pluies diluviennes qui ont fait au moins trois morts.

Le commandement régional de l'Armée populaire de libération a expliqué dans un communiqué qu'une brèche de 20 mètres était apparue ce jour dans le barrage de Yihetan, à Luoyang, une ville d'environ 7 millions de personnes dans la région du Henan. "Le barrage peut céder d'un instant à l'autre", avertit-il.

Des villes innondées

L'armée a annoncé avoir envoyé des soldats pour mener une action d'urgence comprenant le dynamitage et la déviation des crues. Zhengzhou, immense métropole située à quelque 700 kilomètres au sud-ouest de Pékin, a elle été placée mardi en alerte rouge. Il s'agit du niveau d'alerte le plus élevé pour la météorologie en Chine.

La télévision nationale a montré des rues de la ville submergées par un immense courant d'eau boueuse, tandis que des habitants avec de l'eau jusqu'aux genoux poussaient leur véhicule dans des artères inondées. Les services météorologiques de Zhengzhou ont évoqué les plus fortes précipitations en une journée depuis le début des relevés il y a 60 ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.