Intelligence artificielle : le "deepfake" fait peur

L'intelligence artificielle a ses travers. Il y a de plus en plus de fausses vidéos d'informations.

FRANCEINFO

Le trucage à la mode est le "deepfake". Le concept c'est d'échanger les visages. On colle le visage du président chinois sur la tête du Premier ministre canadien. Et on peut faire des vraies fausses vidéos crédibles. Pendant longtemps, pour faire ce type de montage, il fallait une puissance de calcul énorme et beaucoup de ressources. Aujourd'hui, ça se fait avec une simple photographie qu'on anime.

Le buzz Zao venu de Chine

Début septembre 2019, l'application chinoise Zao a fait le buzz. Elle permet à partir de la seule photo d'une personne de remplacer une star dans un film. Drôle au premier abord, cela peut tout de même mettre des personnes dans des situations embarrassantes ou faire courir des rumeurs.

Pour détecter les "deepfake", des universités américaines ont mis au point un système capable d'identifier les fausses vidéos à 90%. Microsoft ou Facebook travaillent dessus également. Mais c'est le jeu du chat et de la souris.

Le JT
Les autres sujets du JT
La tête de Xi Jinping a remplacé le visage de Justin Trudeau, principe du \"deepfake\"
La tête de Xi Jinping a remplacé le visage de Justin Trudeau, principe du "deepfake" (FRANCEINFO)