Un Français acquitté par la justice de Hong Kong après quatre ans d'imbroglio judiciaire

Accusé de fraude par ses associés chinois, l'Aveyronnais a passé deux ans dans une prison indonésienne et une année dans une geôle à Hong Kong.

Article rédigé par
avec France Bleu Occitanie - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'entrepreneur français Mathias Echène en novembre 2020 à Hong Kong. Il avait alors obtenu une libération sous caution. (PETER PARKS / AFP)

L'entrepreneur français Mathias Echène vient d'être acquitté par la justice de Hong Kong, a-t-il annoncé dans un message à France Bleu Occitanie mercredi 7 avril. C'est la fin de quatre ans d'imbroglio judiciaire pour cet Aveyronnais qui a passé deux ans dans une prison indonésienne et une année dans une geôle à Hong Kong.

Les ennuis de Mathias Echène commencent en juillet 2017. Cet entrepreneur construit alors des hôtels de luxe à Bali avec des associés chinois qui finissent par l'accuser de fraude. Mathias Echène pense pouvoir régler le problème et retourne en Indonésie, c'est là qu'il est arrêté. Il clame son innocence mais atterrit en prison. Au bout de deux ans dans une cellule indonésienne, le Français est extradé vers Hong Kong en septembre 2019, malgré l'opposition du Quai d’Orsay qui s'inquiète notamment pour sa santé fragile.

En novembre 2020, Mathias Echène obtient une libération sous caution et peut enfin reprendre le contact avec ses enfants après 14 mois de coupure. Une semaine après, le 23 novembre dernier, son procès-fleuve pour blanchiment s'ouvre. Le tribunal hongkongais vient de prononcer sa relaxe.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.