Paris et Pékin s’opposent sur la gestion de Hong Kong

La Chine peut désormais réprimer toute contestation contre le pouvoir à Hong Kong. Une décision qui suscite des tensions avec la France.

FRANCEINFO

C’est un texte qui chamboule tout à Hong Kong. Depuis le 1er juillet, la Chine est parvenue à faire passer une loi autorisant Pékin à sanctionner toute personne contestant le pouvoir en place à Hong Kong. Une manière de répondre aux manifestations impressionnantes qui ont eu lieu l’an dernier, mais qui scandalise. L’annonce a eu l’effet d’une bombe à l’intérieur du territoire, mais a aussi trouvé une résonance mondiale.

Jean-Yves Le Drian s’y oppose

Interrogé sur cette nouvelle mesure prise par Pékin à Hong Kong, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian n’a pas mâché ses mots. "Cette loi sur la sécurité est un acte très grave", dénonce-t-il. Pékin évoque de son côté une ingérence étrangère française et englobe également celle de l’Australie. Cette nation a annoncé une extension de 5 ans des visas pour les ressortissants hongkongais vivant dans le pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers à Hong Kong, le 6 juillet 2020. 
Des policiers à Hong Kong, le 6 juillet 2020.  (TOMMY WALKER / NURPHOTO / AFP)