Hong Kong : les étudiants frondeurs sommés de se rendre

À Hong Kong, les étudiants continuent à braver les appels des autorités. Des dizaines d'étudiants sont toujours à l'intérieur de l'université, qui est assiégée par les forces de l'ordre. Pékin menace d'intervenir. 

france 3

Les étudiants de l'université polytechnique de Hong Kong lancent des appels au secours. Ils seraient encore une centaine d'irréductibles, transis de froid et retranchés à l'intérieur du bâtiment totalement encerclé par la police. Des étudiants contestataires se sont rendus la nuit dernière, enveloppés dans des couvertures de survie. D'autres ont préféré s'enfuir en descendant d'un pont à l'aide de cordes, ou en tentant de passer par les égouts.

Un millier d'étudiants ont été arrêtés par la police

La police a averti qu'elle ferait usage de balles réelles si elle était attaquée avec des armes létales. Alors, des parents sont venus pour tenter de récupérer leurs enfants. Au cours des dernières 24 heures, la police aurait arrêté un millier de manifestants. Des étudiants qui risquent, s'ils sont majeurs, jusqu'à 10 ans d'emprisonnement pour participation à une émeute. Pékin laisse planer la menace d'une intervention militaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un incendie sur un pont à l\'entrée du campus de l\'Université polytechnique de Hong Kong, bastion de la contestation prodémocratie, le 19 novembre 2019. 
Un incendie sur un pont à l'entrée du campus de l'Université polytechnique de Hong Kong, bastion de la contestation prodémocratie, le 19 novembre 2019.  (YE AUNG THU / AFP)