Cet article date de plus d'un an.

Hong Kong : le gouvernement abandonne son projet de loi d'extradition vers la Chine

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Hong Kong : le gouvernement abandonne son projet de loi d'extradition vers la Chine
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Des millions de personnes avaient défilé dans les rues de Hong Kong pour protester contre ce projet de loi visant à transférer les justiciables vers la Chine continentale.

Les manifestants hongkongais ont vraisemblablement eu raison d'un projet de loi controversé d'extradition vers la Chine. "La cheffe de l'exécutif Carrie Lam a annoncé 'sa mort'", mais mort ne veut pas dire enterré et elle n'a pas prononcé, comme le réclamaient les protestataires, le mot 'retrait'", explique mardi 9 juillet le correspondant de France 2 en Chine Arnauld Miguet.

Crise politique majeure

Le doute persiste donc et les manifestations risquent de continuer encore longtemps. Depuis des semaines, Hong Kong est plongé dans une crise politique majeure avec des violences et des heurts. Dimanche, cinq personnes avaient été arrêtées. Mais le malaise risque de durer encore longtemps, car les manifestants pro-démocratie veulent la tête de Carie Lam et réclament des élections. Ils craignent de plus en plus l'emprise toujours plus pressante de Pékin sur leur territoire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.