Hong Kong : l'armée chinoise à la frontière

Malgré l'absence de manifestations jeudi 15 août, l'armée chinoise s'est positionnée à quelques kilomètres de la frontière avec Hong Kong. Le territoire est en proie à des manifestations contre l'exécutif, accusé d'être pro-Pékin depuis dimanche 9 juin.

france 3

Des dizaines de camions militaires appartenant à l'armée chinoise se sont massés sur le parking d'un stade de football à l'écart du centre-ville de Shenzhen (Chine). La zone est interdite d'accès. Les militaires chinois sont postés à moins de 15 kilomètres de la frontière avec Hong-Kong.

Donald Trump a appelé Pékin à agir avec humanité

Face au risque d'intervention agité par Pékin, La France, la Grande-Bretagne, mais surtout les États-Unis appellent à l'apaisement. "Je n'ai aucun doute que si le président Xi veut résoudre rapidement et avec humanité le problème à Hong Kong, il peut le faire", a posté sur Twitter Donald Trump mercredi 14 août 2019. Les protestataires ont brûlé mercredi 14 août des billets à l'effigie de Carrie Lam, cheffe de l'exécutif d'Hong Kong nommée par Pékin dont ils demandent la démission immédiate. L'aéroport bloqué depuis le 13 août a repris son activité. Une nouvelle grande manifestation est prévue dimanche 18 août.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des blindés chinois aux abords du stade de Shenzhen (Chine), près de la frontière avec Hong Kong, le 15 août 2019. 
Des blindés chinois aux abords du stade de Shenzhen (Chine), près de la frontière avec Hong Kong, le 15 août 2019.  (STR / AFP)