Hong Kong : des manifestations d'ampleur contre le parlement

Lundi 1er juillet, 22e anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la Chine, des manifestations massives ont lieu, notamment contre le projet de loi d'extradition.

France 2

Dès l'aube à Hong Kong (Chine), lundi 1er juillet, des affrontements entre manifestants et force de l'ordre ont eu lieu. Les manifestants pro démocratie, souvent jeunes, sont inquiets pour l'avenir de Hong Kong. "Notre colère, on veut l'exprimer aujourd'hui, car c'est le jour de l'anniversaire de la rétrocession à la Chine", explique un manifestant. Lundi 1er juillet, ils ont violemment fait le siège du parlement local pro Pékin, qui devait voter un projet de loi autorisant les extraditions vers la Chine continentale. C'est ce qui a mis le feu aux poudres et précipité 2 millions de personnes dans les rues, soit près de un Hongkongais sur trois.

Une emprise toujours plus grande

Lundi 1er juillet au matin, comme depuis vingt-deux ans, les drapeaux chinois et hongkongais sont hissés côte à côte. Mais cette année est marquée par l'extrême impopularité de Carrie Lam, la cheffe de l'exécutif. Une partie de la population n'a plus confiance et sent l'emprise toujours plus grande de la Chine sur son territoire, mais se refuse à faire le deuil de ses libertés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants se rassemblent devant le Parlement local de Hong Kong, lundi 1er juillet 2019.
Des manifestants se rassemblent devant le Parlement local de Hong Kong, lundi 1er juillet 2019. (VIVEK PRAKASH / AFP)