Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo "Je dors mieux ici que chez moi" : à Hong Kong des dizaines de personnes dorment chaque nuit au McDonald's

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Hong Kong : à la rencontre des réfugiés du McDonald's
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

À Hong Kong (Chine), conséquence des prix de l'immobilier, de plus en plus de personnes font le choix de passer la nuit dans les McDonald's de la ville, qui restent ouverts 24 heures sur 24. Reportage.

À Hong Kong (Chine), en plein milieu de la nuit, dans l'un des 110 McDonald's de la ville ouverts 24 heures sur 24, l'ambiance est étrange. Le lieu ressemble plus à un dortoir qu'à un restaurant. Il y a plus de dormeurs que de consommateurs. On les appelle les "McRéfugiés" ou "réfugiés du McDo". Lors de la visite de France 2 dans l'un de ces restaurants, le journaliste a pu comptabiliser une trentaine de dormeurs.

De jour comme de nuit

Dans la ville, ils seraient plus de 300 à tomber ainsi dans les bras de Morphée. "Les gens arrivent le soir, vers minuit. Et le matin, autour de 6 heures, tout le monde se réveille et s'en va", explique Chan Wai Man, un ingénieur en informatique. Étonnamment, la direction et le personnel de l'établissement laissent faire. En tout cas la nuit, cela ne semble déranger personne. "Il y a des SDF, mais surtout des gens qui ont des problèmes familiaux ou qui ne veulent pas rentrer chez eux", remarque Pak Wah, une employée. Parce qu'ils habitent trop loin de leur lieu de travail, parce que le transport coûte très cher et surtout, parce que l'immobilier, spéculation oblige, est hors de prix à Hong Kong, les restaurants du géant américain sont devenus des refuges de nuit comme de jour pour tout le monde. Une mère de famille rencontrée par France 2 y vient notamment pour jouer avec sa fille. Chez elle, c'est trop petit, 7m².

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Hong Kong

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.