Crise à Hong Kong : les forces chinoises postées à quelques kilomètres de la frontière

Pékin a rassemblé des troupes dans un stade de Shenzhen et menace Hong Kong d'une intervention militaire.

FRANCE 2

Shenzhen (Chine) se situe à 4 km de Hong Kong. Le stade de la ville est devenu le campement des forces chinoises. Sur place la journaliste Angélique Forget raconte avoir vu de nombreux hommes en uniforme et une cinquantaine de véhicules militaires. "Mais au moment de tourner nos images, nous avons été arrêtés et on nous a demandé de les effacer", indique l'envoyée spéciale.

"Nous 1,4 milliard de Chinois, nous sommes unis"

Pour le moment, aucune raison officielle n'a été transmise pour justifier ce déploiement de force à la frontière hongkongaise, mais les autorités veulent très clairement envoyer un message aux manifestants pro-démocratie. "Nous sommes 1,4 milliard de Chinois, nous sommes unis et nous ne laisserons qu'aucune atteinte ne soit faite à notre pays", pouvait-on lire dans la presse chinoise jeudi 15 août. Le message est clair : Pékin est prêt à intervenir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un manifestant avec un masque à gaz pointe un laser, signe de protestation contre les violences policières, devant le commissariat de Shum Shui Po, à Hong Kong (Chine), le 14 août 2019. 
Un manifestant avec un masque à gaz pointe un laser, signe de protestation contre les violences policières, devant le commissariat de Shum Shui Po, à Hong Kong (Chine), le 14 août 2019.  (VERNON YUEN / NURPHOTO / AFP)