Chine : la soupe aux ailerons de requin, une tradition qui fait scandale

En Chine, un des plats les plus recherchés reste la soupe d'ailerons de requins, une tradition remise en question par la nouvelle génération.

France 2

Dans ce quartier de Hong Kong (Chine) le week-end, il y a affluence. Ici, on trouve tous les produits de la mer dont raffole les Chinois pour leur cuisine : estomacs de poisson, crevettes, mollusques séchés et le produit roi dans cette boutique, l'aileron de requin. Toujours mangé en soupe, l'aileron de requin a pour ce monsieur toutes les vertus. Dans cet établissement, il s'en vend une cinquantaine par jour, mets très prisé des Chinois, c'est un incontournable des repas de fêtes et des grandes occasions.

70 000 millions de requins tués chaque année

Dans cette rue, 10 000 personnes vivent de ce commerce. Chez ce fournisseur, des centaines d'ailerons de squale sont arrivés du monde entier. Mais à quel prix ? Pour ces ailerons, l'homme pêche et tue. 70 000 millions de requins chaque année, 8 000 par heure. La plaque tournante de ce négoce, c'est Hong Kong. Mais pour combien de temps ? Une espèce de requins sur quatre est en danger de disparition. À Hong Kong, des voix s'élèvent pour les protéger.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation d\'activistes pour protester contre la consommation de soupe aux ailerons de requins par le gouvernement hongkongais à Hong-Kong (Chine), le 13 mai 2012.
Manifestation d'activistes pour protester contre la consommation de soupe aux ailerons de requins par le gouvernement hongkongais à Hong-Kong (Chine), le 13 mai 2012. (ALEX HOFFORD / EPA / MAXPPP)