Géants du luxe : l'annonce d'une hausse d'impôts en Chine fait chuter leur cours en bourse

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Géants du luxe : l'annonce d'une hausse d'impôts en Chine fait chuter leur cours en bourse
FRANCE 2
Article rédigé par
A.Girault-Carlier, A.Miguet, G.Caron, C.Wang, A.Lopez - France 2
France Télévisions

Les géants du luxe LVMH, Kering et Hermès ont vu leur cours en bourse chuter après l'annonce, cet été, d'une hausse d'impôts pour les plus hauts revenus en Chine. Les riches chinois sont de grands clients de pièces de luxe. 

En quelques semaines, les géants français du luxe ont perdu des milliards d'euros en bourse à cause d'une déclaration du président Xi Jinping, cet été, qui a annoncé vouloir taxer les Chinois les plus riches. Hermès accuse une chute de près de 5% en un mois, LVMH voit le cours de son action baisser de 9% et Kering de 12,5%. Ces marques fascinent les consommateurs chinois, qui sont très clients de sacs de luxe notamment. "Tous les ans j'achète deux ou trois sacs, ça représente à peu près 8 000 euros de dépense, si on doit payer plus d'impôts, j'achèterai moins", explique une chinoise. 

Des pertes dérisoires comparé aux gains de ces industries

L'industrie française du luxe compte sur le marché chinois, qui représente en moyenne 30% des ventes selon certains experts. Ces pertes restent cependant presque dérisoires comparé aux gains engrangés depuis le début de l'année. En 2021, le luxe a largement rattrapé son niveau d'avant la crise sanitaire. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.