Cet article date de plus de cinq ans.

Gastronomie : ces chefs français aspirés par la Chine

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Gastronomie : ces chefs français aspirés par la Chine
france 2
Article rédigé par
France Télévisions

Certains grands chefs français vont à la conquête de la Chine, cet immense marché de gastronomes.

Joël Robuchon, chef le plus étoilé de la planète, vient d'ouvrir son premier restaurant à Shanghaï. Ambiance feutrée pour son tout premier restaurant en Chine, face à une des plus belles vues du pays : le Bund de Shanghaï. L'homme est dans ses petits souliers. "C'est un rêve qui se réalise. Moi quand j'étais jeune, on avait envie d'aller aux Amériques et je crois qu'aujourd'hui, tout le monde à envie de venir en Chine, où il y a une dynamique. Et Shanghaï, c'est une ville jeune, moderne, il fallait que je m'installe ici", assure le cuisinier.

Un standing garanti

À moins de 200 euros le menu, ce ne sont pas les Chinois qui s'en plaindraient. De plus en plus riches et en quête de raffinement, ils apprécient déjà l'excellence à la française. "Un décor de luxe et dans l'assiette peu de quantité, tout en restant très raffiné, c'est cela qui me plaît", indique une cliente. Avoir un chef français est l'assurance d'une certaine qualité et d'un certain standing pour les investisseurs des restaurants. Rien de mieux pour garantir une certaine image de marque.


 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.