Chine : l'inquiétude grandit à Tianjin

L'explosion a fait plus de 50 morts et 700 blessés. Les interrogations sont encore nombreuses sur la nature des produits stockés, mais Pékin verrouille l'information.

Vue du ciel, la zone portuaire de Tianjin (Chine) semble entièrement dévastée, après les déflagrations qui ont eu lieu dans la soirée du 12 août. L'explosion a formé un énorme cratère d'une dizaine de mètres. Tout près, des fumées noirâtres s'élèvent encore vers le ciel. Une nouvelle explosion a même retenti ce 14 août. En première ligne depuis 48 heures, les pompiers ont payé un lourd tribut. 21 d'entre eux sont morts et d'autres ont disparu.  

Incertitude

Sur place, des militaires en combinaison effectuent des prélèvements pour évaluer la contamination du site. Les autorités chinoises assurent qu'il n'y a pas de danger pour la population.
"La qualité actuelle de l'air n'aura pas d'impact sur la vie des habitants, mais tout n'est pas clair. Nous ne savons toujours pas quels produits étaient sur le site", assure Feng Yinchang, professeur d'études environnementales à l'Université de Nankai.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des habitants de la ville de Tianjin (Chine) portent un masque pour se protéger de la pollution, vendredi 14 août, après de graves explosions sur un site qui stockait des produits chimiques dangereux, deux jours plus tôt.
Des habitants de la ville de Tianjin (Chine) portent un masque pour se protéger de la pollution, vendredi 14 août, après de graves explosions sur un site qui stockait des produits chimiques dangereux, deux jours plus tôt. ( AFP )