A Tianjin plane maintenant le risque d'une contamination chimique

La ville chinoise pourrait connaître de nouveaux problèmes après la catastrophe du 12 août. L'inquiétude se porte sur l'origine des produits qui ont explosé.

FRANCE 2

Ce vendredi 14 août, un épais brouillard enveloppe encore les restes du port de Tianjin, au nord de la Chine, moins de 48 heures après le drame. Le 12 août, à 23h30, un incendie géant s'est déclaré dans un entrepôt contenant des produits dangereux. Puis, deux déflagrations ont tout ravagé. Le dernier bilan fait état d'au moins 50 morts et 700 blessés.

Les plaies de la catastrophe sont encore béantes et déjà, l'angoisse monte : et si les explosions avaient causé une contamination chimique ? Les causes de la tragédie sont encore inconnues. 200 experts des armes chimiques et nucléaires ont été dépêchés sur place pour enquêter.

Plusieurs accidents chaque année

Les spécialistes s'interrogent sur l'origine des produits qui ont explosé. Les critiques fusent contre la censure du gouvernement chinois sur internet. Les responsables de l'entreprise ont été arrêtés pour être entendus. En Chine, on déplore chaque année plusieurs accidents industriels. Celui de Tianjin est loin d'être le plus meurtrier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une voiture soufflée par la série d\'explosions qui a secoué la ville de Tianjin, en Chine, mercredi 12 août 2015.
Une voiture soufflée par la série d'explosions qui a secoué la ville de Tianjin, en Chine, mercredi 12 août 2015. (AFP)