Cet article date de plus d'un an.

Episode spécial de la série "Friends" : la Chine censure Lady Gaga, Justin Bieber et BTS

Les spectateurs chinois ont découvert une version raccourcie de quelques minutes sur les trois plateformes vidéo qui diffusent ce programme spécial dans le pays.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Image d'illustration du générique de l'épisode de retrouvailles de la série Friends. (CHRIS DELMAS / AFP)

Mais où sont-ils passés ? Les fans chinois de la série Friends ont fait part de leur mécontentement après la suppression par la censure de Lady Gaga, Justin Bieber et du groupe sud-coréen BTS de l'émission spéciale de retrouvailles très attendue. Cet épisode spécial de la série culte des années 1990, qui réunit des anecdotes, la lecture de scènes fameuses ou des invités de marque, a été diffusé sur trois plateformes vidéo chinoises. Mais les apparitions de ces célébrités, qui se sont attiré les foudres du Parti communiste chinois au pouvoir, ont été supprimées de toutes les versions.

La chanteuse américaine Lady Gaga a été interdite de tournée en Chine en 2016 après avoir rencontré le dalaï-lama, chef spirituel tibétain en exil qualifié de séparatiste par Pékin. Le chanteur canadien Justin Bieber est de son côté bloqué par Pékin depuis 2014, lorsqu'il avait posté une photo de lui au sanctuaire controversé de Yasukuni à Tokyo, qui honore la mémoire des morts de guerre du Japon. Enfin, les stars de la K-pop BTS avaient provoqué la colère du Parti communiste chinois, l'an dernier, en omettant toute référence aux combattants chinois morts pendant la guerre de Corée quand ils avaient parlé de "l'histoire douloureuse" de la région.

Une série populaire en Chine

Les fans chinois ont également fait remarquer que les versions locales de Friends: The Reunion avaient expurgé toutes les références LGBTQ de cet épisode spécial, qui était plus court de plusieurs minutes que la version de 104 minutes mise en ligne jeudi par la plateforme américaine HBO Max. Les services de streaming chinois iQiyi, Youku et Tencent Video n'ont pas répondu aux questions de l'AFP sur les raisons de cette censure.

La sitcom, qui met en scène six New-Yorkais blancs, est très populaire auprès des jeunes Chinois et est même recommandée dans les écoles pour apprendre l'anglais. Elle a même donné naissance à des cafés "Central Perk" dans plusieurs villes chinoises, inspirés du café fictif où se rencontrent les héros de la série.

>> "Friends" revient, mais vous n'avez jamais vu la série culte ? Voici comment faire illusion

S'attirer les foudres des autorités chinoises est devenu coûteux pour les artistes. En début de semaine, le catcheur et acteur américain John Cena a dû s'excuser pour avoir qualifié Taïwan de "pays", lors de la promotion du film Fast and Furious 9.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.