Corée du Nord : Kim Jong-un serait en Chine

S'agit-il de la première visite de Kim Jong-un à l'étranger depuis la mort de son père fin 2011 ? La rumeur court depuis qu'un train en provenance de Corée du Nord s'est arrêté à Pékin avec à bord un haut dignitaire.

France 2

C'est une visite surprise, inattendue du numéro un nord-coréen Kim Jong-un qui serait ce mardi 27 mars en Chine, à Pékin, si l'on en croit les rumeurs. Mais l'information n'a été ni confirmée ni démentie par les autorités chinoises. Selon plusieurs agences officielles, il serait arrivé par train, le même train blindé qui jadis transportait son père Kim Jong-il qui détestait prendre l'avion.

Un déplacement inédit

Ce mardi matin, un cortège de voitures immatriculé en Corée du Nord a été vu également place Tian'anmen. Ce serait le premier déplacement à l'étranger de Kim Jong-un depuis qu'il est au pouvoir en 2011. Si ce n'est pas lui, ce pourrait être sa sœur, en tout cas un très haut dignitaire du régime de Pyongyang. Ce déplacement marquerait un tournant dans les relations entre la chine et la Corée du Nord, relations tendues. Alors que Kim Jong-un s'apprête à ouvrir le dialogue avec Séoul et Washington, il parait logique qu'il ne néglige pas Pékin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un officier de police chinois surveille la foule qui franchit la porte nord de la place Tiananmen, à Pékin, alors que le drapeau national flotte devant le mausolée de Mao Zedong, le 13 avril 2000.
Un officier de police chinois surveille la foule qui franchit la porte nord de la place Tiananmen, à Pékin, alors que le drapeau national flotte devant le mausolée de Mao Zedong, le 13 avril 2000. (STEPHEN SHAVER / AFP)