Chine : une retraitée sauve les chiens errants

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Chine : une retraitée sauve les chiens errants
france info
Article rédigé par
Marie Guyard, Roma Carles - franceinfo
France Télévisions

À Chongqing, en Chine, une retraitée vient en aide aux chiens abandonnés. Elle accueille près de 1 400 animaux de compagnie dans sa maison. 

En Chine, madame Wen consacre toute sa retraite et ses économies aux chiens errants. "Certains commencent à reconnaître que ce que je fais est bien, mais certains disent que je suis une psychopathe, confie Wen Junhong. Je pense qu’il est important de sauver les chiens." Ils occupent toutes les pièces de sa maison, quand ils ne sont pas en train de gambader sur son terrain. "Aujourd’hui, il y a plus de 1 300 chiens, et si on compte les chats, il y a près de 1 400 animaux de compagnie", détaille cette Chinoise au grand cœur. 

Au secours des chiens errants 

Debout aux aurores, madame Wen prépare chaque jour 500 kilos de nourriture pour ses compagnons à quatre pattes, et remplit entre 20 et 30 seaux de crottes. Pour l’aider, elle a embauché six employés, qui dorment eux aussi dans la maison. Elle finance son activité grâce à un emprunt et des dons sur les réseaux sociaux. "Je reçois des appels tous les jours pour aider d’autres chiens, ajoute-t-elle. L’hiver est terrible pour les chiens. Ils ont froid, ils ont faim et se blessent facilement". En Chine, le régime communiste ne considère plus comme "bourgeois" d’avoir un animal domestique et aucune loi ne protège le bien-être animal. De plus, la consommation de viande de chat ou de chien n’est interdite que depuis avril 2020. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.