Chine : une impressionnante tempête de sable engloutit une ville

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Chine : une impressionnante tempête de sable engloutit une ville
Article rédigé par
M.Burgot, R.Miri, C.Kenck, C.Wang, G.Vaudry - France 2
France Télévisions

Une tempête de sable de grande intensité a avalé une partie de la province de Gansu, dans le nord-ouest de la Chine, près du désert de Gobi. Ce phénomène météorologique est récurrent, mais la Chine tente d’en ralentir la fréquence à l’aide d’une grande muraille verte. 

Dans la province de Gansu, dans le nord-ouest de la Chine, les habitants sont tombés nez à nez avec un mur de sable géant. Deux tempêtes de sable ont eu lieu le même jour : ces milliers de particules proviennent du désert de Gobi, au nord du pays. Ce phénomène météorologique est récurrent dans l’empire du milieu. Les médias nationaux invitent néanmoins les habitants de ces régions à la plus grande prudence, notamment sur les routes, où la visibilité est très mauvaise

Une gigantesque muraille verte pour stopper le désert

Pour stopper le désert qui avance, les Chinois se sont lancés dans le projet d’une gigantesque muraille verte. "L’objectif est de planter un peu plus de 88 milliards d’arbres", un chiffre porte-bonheur en Chine, explique Antoine Bondaz, chercheur spécialiste de la Chine à la Fondation pour la recherche stratégique. En mars dernier, la plus grosse tempête de sable des dix dernières années avait atteint la capitale Pékin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.