Chine : un virus mortel similaire au Sras a fait son apparition

En Chine, un mystérieux virus de la même famille que le Sras aurait contaminé 45 personnes et tué deux autres. Avec le Nouvel An chinois qui approche, l'épidémie pourrait se propager à l'étranger.

franceinfo

À Wuhan, en Chine, un marché aux poissons est fermé et en cours de désinfection. C'est ici que les premières victimes d'un mystérieux virus ont été contaminées. Deux personnes sont mortes à l'hôpital. Selon les autorités chinoises, 45 personnes auraient été contaminées. Les scientifiques de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sont inquiets. "Il est encore tôt, mais il y a des enquêtes pour savoir comment les patients ont été infectés", affirme la Dr Maria Van Kerkhove.

Le virus se répand en Asie

Les scientifiques redoutent que ce nouveau virus soit aussi dangereux que celui du Sras, qui avait fait 650 morts en 2003. À Paris, les chercheurs de l'Institut Pasteur ont commencé à travailler sur la fiche d'identité du virus. "Ce virus a tué deux personnes qui étaient déjà très malades. On n'a pas de données indiquant que ce virus est plus dangereux qu'un autre", commente Vincent Enouf, chercheur virologue. Ce virus, parti de Chine, a réussi à contaminer une personne au Japon et deux autres en Thaïlande. Plusieurs aéroports ont renforcé le contrôle des passagers en provenance de la province de Wuhan.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme quitte un centre médical de Wuhan (Chine), le 12 janvier 2020, où est hospitalisé une personne morte des suites d\'un premier cas de pneumonie chinoise.
Un homme quitte un centre médical de Wuhan (Chine), le 12 janvier 2020, où est hospitalisé une personne morte des suites d'un premier cas de pneumonie chinoise. (NOEL CELIS / AFP)