Chine : plusieurs villes lâchent du lest sur les règles sanitaires, une semaine après des manifestations historiques contre la politique "zéro Covid"

A Pékin, de nombreux magasins ont rouvert ce week-end et les habitants pouvaient à nouveau utiliser les transports en commun lundi, sans avoir à présenter un résultat de test PCR négatif datant de moins de 48 heures.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une femme portant un masque après un test de dépistage du Covid-19 à Pékin (Chine), le 5 décembre 2022. (WANG ZHAO / AFP)

Un changement de cap de Pékin ? Les règles sanitaires drastiques imposées par les autorités chinoises pour lutter contre l'épidémie de Covid-19 s'assouplissent dans de nombreuses villes du pays, une semaine après des manifestations historiques

A Pékin, capitale de 22 millions d'habitants, de nombreux magasins ont rouvert ce week-end et les habitants pouvaient à nouveau utiliser les transports en commun, lundi 5 décembre, sans avoir à présenter un résultat de test PCR négatif datant de moins de 48 heures. Même mesure à Shanghai, où cette obligation est aussi levée pour accéder à certains lieux publics tels que les parcs et attractions touristiques.

Près de Shanghai, la ville de Hangzhou a annoncé la fin des tests PCR à grande échelle, sauf pour ceux en contact avec les maisons de retraite, écoles et garderies. A Urumqi, capitale du Xinjiang (Nord-Ouest), les supermarchés, hôtels, restaurants et stations de ski ont rouvert lundi.

Un mouvement de colère inédit

La mégapole financière de 25 millions d'habitants avait été durement confinée pendant plus de deux mois au printemps, après l'apparition d'un foyer de cas de Covid-19. Une mesure très impopulaire, qui a aussi eu un impact sur l'économie du pays.

Il y a une semaine, cette colère contre la stricte politique "zéro Covid" a éclaté avec des manifestations dans une dizaine de villes chinoises, une ampleur inédite depuis les mobilisations prodémocratie de Tiananmen en 1989.

En vigueur depuis bientôt trois ans, cette politique "zéro Covid" a bouleversé le quotidien des habitants, avec des confinements à répétition et des tests PCR presque tous les jours en 2022.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.