Chine : les conséquences de la dévaluation du yuan

Pour le troisième jour consécutif, la Chine a dévalué sa monnaie pour soutenir son économie. Une décision qui entraîne des changements pour les entreprises françaises et les touristes chinois.

FRANCE 3

La baisse du cours du yuan s'est poursuivie ce jeudi 13 août. Par cette décision, Pékin espère relancer l'économie du pays en favorisant les exportations. 

Des conséquences mesurées 

France 3 s'est rendue à 3D Sound Labs, une petite entreprise française en plein développement qui fabrique des casques permettant d'écouter le son en trois dimensions en jouant à des jeux vidéo.

La société achète un tiers de ses composants en Chine. La dévaluation du yuan est une bonne nouvelle. Elle permettra à 3D Sound Labs de négocier les prix de ses prochaines commandes à la baisse. Si certaines sociétés à l'import peuvent bénéficier de cette baisse, d'autres à l'export redoutent une augmentation des prix. La France vend pour 16 milliards d'euros de biens à la Chine chaque année. Le secteur du luxe pourrait en souffrir, tout comme le secteur automobile. À Hong Kong, certains touristes chinois commencent à regarder les prix de plus près. Selon des spécialistes, les conséquences économiques devraient cependant rester mesurées.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Chine a de nouveau dévalué sa monnaie, le mercredi 12 août 2015.
La Chine a de nouveau dévalué sa monnaie, le mercredi 12 août 2015. (XIE ZHENGYI / IMAGINECHINA)