Chine : le scandale des chantiers à l’arrêt

Publié
23H – Chine : le scandale des chantiers à l’arrêt
franceinfo
Article rédigé par
A. Miguet, G. Caron, C. Wang - France 2
France Télévisions

Dans l’immobilier, en Chine, les promoteurs, endettés, arrêtent parfois leurs chantiers. Les acheteurs sont démunis.

La crise n’en finit pas. Partout en Chine, des immeubles sont inachevés et des constructions à l’arrêt. Dans le pays, les appartements neufs sont le plus souvent vendus sur plan et lorsqu’un promoteur ne finit pas les travaux, les acheteurs n’ont généralement pas de recours possible. À Xi’an (centre de la Chine), des propriétaires endettés, qui ont acheté il y a cinq ans, ont décidé d’investir un immeuble, même si les échafaudages sont toujours là et que les appartements ne sont pas terminés.

Une trentaine de promoteurs concernés

Une centaine de personnes vit ainsi à même le béton. Il n’y a pas de sanitaires, d’eau courante et d’électricité. Les panneaux solaires installés par les habitants ne fonctionnent pas toujours. Ils n’en peuvent plus et ne sont pas les seuls. Aujourd’hui, en Chine, 45 % des acheteurs n’ont pas reçu les clés de leur appartement, car une trentaine de promoteurs immobiliers sont endettés et ont arrêté leurs chantiers.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.