Chine : la colère monte face à la politique du "zéro Covid"

Publié
Chine : la colère monte face à la politique du "zéro Covid"
Article rédigé par
A. Miguet, G. Caron, @RevelateursFTV - franceinfo
France Télévisions
Après les premières révoltes de la veille, les manifestations se sont poursuivies de manière virulente en Chine, alors que le gouvernement mène toujours une politique très restrictive vis-à-vis de la pandémie et du confinement.

Deuxième nuit d’émeutes sur le site de la plus grande usine de fabrication d’iPhone au monde. Rare scène en Chine de confrontation violente entre les ouvriers de Foxconn, sous-traitant d’Apple, et la police anti-émeutes. Rien ne semble calmer les manifestants. Pourtant, toute la journée, des policiers en tenue de protection sanitaire blanche ont tenté de bloquer les sorties du site. "On veut rentrer chez nous !", crient-ils.

Près d’un quart de la population confiné

En cause, un confinement à tout prix, voulu par les autorités. Un homme a même été roué de coups, la tête en sang. Des images censurées en Chine. L’exaspération est telle que l’on ose accuser directement le pouvoir. Depuis un mois, l’usine fonctionne en circuit fermé et les primes promises n’ont pas été versées. Le gouvernement envoie des renforts de police en nombre pour mater la rébellion. "La politique zéro covid chinoise est de plus en plus contestée, mais le gouvernement ne lâche rien. On estime aujourd’hui qu’un quart de la population est en confinement", raconte Arnaud Miguet, journaliste pour France Télévisions en Chine. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.