Chine : l'empire de la contrefaçon ?

La Chine, souvent pointée du doigt comme responsable de la contrefaçon mondiale, pourrait aussi en être victime. Samedi 27 avril, 630 000 jouets contrefaits de la marque Lego ont été saisis à Shanghai (Chine).

FRANCE 2

En Chine, une usine de Legos contrefaits vient d'être démantelée. Face à la presse, les autorités se félicitent de leur prise, avec dix chaînes de production, 90 moules de production et des milliers de jouets : valeur totale, 26 millions d'euros. Les produits étaient vendus sous la marque Lepin, même couleur et même emballage que les véritables Legos. En pleine discussion commerciale avec les États-Unis, cette opération est un message envoyé par la Chine.

Les denrées alimentaires en tête des produits contrefaits

L'objectif est de montrer le sérieux chinois lorsqu'il s'agit de lutter contre ce fléau. Mais en vérité, ce coup de filet est une goutte d'eau dans l'océan de la contrefaçon. Aujourd'hui, plus de 73% des copies illégales que l'on trouve viennent de Chine. Les produits, d'ailleurs, sont de plus en plus sophistiqués et variés, jusqu'à de faux médicaments dangereux. Les denrées alimentaires restent les produits les plus contrefaits, 24% des faux produits, devant les jouets (11%), les cigarettes (9%) et les vêtements (7%).

Le JT
Les autres sujets du JT
Des contrefaçons saisies par les douanes françaises, exposées à Paris, le 27 janvier 2011.
Des contrefaçons saisies par les douanes françaises, exposées à Paris, le 27 janvier 2011. (JACQUES DEMARTHON / AFP)