Cet article date de plus d'un an.

Reportage Chine : deux mois après la fin du "zéro Covid", les enfants retrouvent enfin le chemin de l’école à Pékin

C’est une journée évènement ce lundi 13 février pour près de trois millions d’élèves : l'heure de la rentrée des classes a sonné dans les écoles, collèges et lycées de la capitale chinoise. Reportage.
Article rédigé par Sébastien Berriot
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
Après plusieurs mois de cours en ligne et trois années perturbées, des élèves ont pu faire leur rentrée scolaire dans cette école du district de Chaoyang, à Pékin, le 13 février 2023. (Sébastien Berriot / Franceinfo)

L’événement se devait d’être célébré. Ce lundi matin devant cette école du district de Chaoyang, à Pékin, les élèves sont accueillis en grande pompe. La directrice et les enseignants sont sortis dans la rue pour saluer les enfants, un à un. La police a été déployée sur le trottoir et la télévision chinoise a aussi fait le déplacement : c'est la rentrée scolaire pour près de trois millions d'élèves.

>> En Chine, la fin de la politique zéro Covid met au chômage des centaines de milliers de personnes

Ce moment était très attendu après les vacances du nouvel An chinois et, surtout, après trois années de politique "zéro Covid", pendant lesquelles les écoles sont restées fermées pendant de très longs mois. Depuis 2020, il y a eu en effet de nombreuses périodes de fermetures et d’interruption lorsqu’il y avait des cas de Covid-19. La dernière fois que les enfants étaient dans la classe, c'était en octobre 2022. 

Zhiying, 12 ans, ne cache pas son soulagement de voir enfin la fin définitive des cours en ligne : "Je suis heureuse d'être de retour à l'école pour voir mes camarades de classe. Jusqu’ici, c’était uniquement sur écran, je ne pouvais pas rencontrer les enseignants, ni les autres élèves en face-à-face, ce qui n'est pas très intéressant", explique-t-elle.

"Elle pourra travailler plus efficacement qu'à la maison"

Pendant ces trois dernières années, ce sont souvent les grands-parents qui ont gardé les enfants à la maison et, eux aussi, attendaient cette reprise avec beaucoup d’impatience. "Je souhaitais que ma petite fille retourne à l'école. Je pense qu’elle pourra travailler plus efficacement qu'à la maison. Elle pourra mieux se concentrer sur ses études et ce sera moins monotone", explique cette grand-mère.

La joie est visible chez les enfants et les parents. Quand un garçon de 11 ans glisse être "content", et avoir "envie de m’amuser avec mes amis", sa mère précise : "Je suis super contente, parce que maintenant, ce sera une meilleure ambiance de travail et il pourra aussi bien s’amuser avec ses amis. Les cours en ligne, tout le temps devant un écran, ce n'était pas bien pour les yeux. Après les cours, j’étais obligé de lui interdire tous les écrans."

Toutes les mesures sanitaires n’ont toutefois pas encore disparu. Tous les élèves sont arrivés ce matin avec le masque et pour le moment dans cette école, ils doivent le garder dans les salles de classe.

Le reportage de Sébastien Berriot près d'une école du district de Chaoyang, à Pékin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.