Chine : au moins 2 morts et des dizaines de blessés après une explosion

L'explosion a secoué un "terrain vague" de Ningbo, une ville portuaire de l'est du pays.

Des bâtiments endommagés par l\'explosion, le 26 novembre 2017 à Ningbo (Chine).
Des bâtiments endommagés par l'explosion, le 26 novembre 2017 à Ningbo (Chine). (AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Est-ce un nouvel accident industriel ? Une forte explosion a secoué, dimanche 26 novembre, la ville de Ningbo, dans l'est de la Chine. Selon les autorités et la télévision d'Etat, le bilan est d'au moins deux morts et 30 blessés. La déflagration s'est produite vers 9 heures (heure locale), sur "un terrain vague" de cette cité portuaire, a indiqué la municipalité sur un réseau social.

La chaîne publique CCTV a montré des images d'hommes casqués portant des blessés, de voitures déformées par l'explosion, de fumée grise qui s'élève dans le ciel et de débris éparpillés sur des dizaines de mètres. Des témoins font également état d'un "grand nombre de blessés", selon la même source.

Des accidents fréquents

Un journaliste de la chaîne présent sur place a fait état d'une "situation chaotique" : "des dizaines de blessés" ont été acheminés dans les hôpitaux des environs par les secours avec des ambulances, épaulés par des automobilistes venus leur prêter main forte.  L'explosion a provoqué l'effondrement de bâtiments environnants, laissé des trous béants dans certains murs, soufflé le rideau de fer de commerces et brisé les fenêtres de logements dans un rayon d'un kilomètre, a-t-il indiqué, citant des témoins.

Une enquête est en cours pour déterminer les causes de la déflagration, a affirmé la police locale. Les explosions, notamment sur les sites industriels, sont fréquentes en Chine, les réglementations étant parfois ignorées et contrôlées de façon très laxiste. En 2015, des explosions géantes dans des installations chimiques de la zone portuaire de la ville de Tianjin (nord) avaient tué au moins 165 personnes, causant plus d'un milliard de dollars de dommages.