Chine : 500 000 personnes reconfinées dans un arrondissement de Pékin

Alors que la Chine pensait avoir tourné la page de la pandémie, de récents cas ont été détectés près de Pékin. Sur place, le journaliste Arnauld Miguet fait le point pour le 20 Heures, lundi 11 janvier. 

France 2

C’est en Chine que tout a commencé et que tout continue. Il y a un an, la ville de Wuhan était au cœur de la pandémie de Covid-19. Depuis, le pays espérait que cette page de son histoire soit derrière lui, mais de nouveaux cas positifs ont été détectés près de Pékin. Alors, la Chine prend des mesures radicales. "Elle ne fait pas dans la demi-mesure. Avec 32 cas de Covid-19 lundi 11 janvier au soir dans la capitale, ce sont 500 000 personnes d’un arrondissement de Pékin qui se retrouvent confinées", explique le journaliste Arnauld Miguet, sur place.

La méthode chinoise

C’est la méthode chinoise et elle est drastique : il faut stopper la propagation du virus coûte que coûte. La population va également devoir se faire tester. "L’inquiétude est grandissante dans la capitale", ajoute le journaliste. Dans la province voisine, d’autres cas ont été observés. En outre, les écoles devraient fermer dès vendredi 15 janvier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme passe devant le marché de poissons de Wuhan (Chine), le 11 janvier 2021.
Un homme passe devant le marché de poissons de Wuhan (Chine), le 11 janvier 2021. (NICOLAS ASFOURI / AFP)